Recommander Imprimer

Thierry Bierlaire nous écrit du Brésil

Prêtre Fidei Donum du diocèse de Tournai, il est depuis fin 2010 à São Tiago do Iguape, à une centaine de kilomètres de Salvador. Deux fois par an, il donne de ses nouvelles. Voici de larges extraits de sa lettre du mois de juin.

0626 Bresil partie 1 choraleSaint Jacques est une paroisse très humble, qui se trouve dans une vallée de l´Etat de la Bahia, à São Tiago do Iguape. Localisée à 115 kilomètres de la ville de Salvador, cette paroisse est peuplée de personnes d'ascendance africaine. À l´époque coloniale, les esclaves recevaient leur liberté ou s´enfuyaient des moulins à sucre et des fermes qui produisaient l´huile de palme; ensuite, ils se regroupaient en villages.

Dans cette vallée, il s´agit surtout d´assurer une première annonce de l´Évangile. Désormais, dans tous les villages, il y a des formations bibliques et catéchétiques. Dans la plupart des villages, les jeunes générations prennent part à la vie paroissiale. Souvent, les édifices appropriés n´existent pas; alors, on se réunit dans des écoles ou sous des arbres

En ce qui concerne la vie paroissiale, on peut mentionner trois aspects. Les activités se déroulent en présence des jeunes; ceux-ci savent que l´Évangile leur indique la bonne direction à suivre. Par ailleurs, la tendance consiste à accroître le nombre des édifices; une chapelle est en cours de construction et deux chapelles supplémentaires seraient nécessaires. Enfin, les temps de confessions attirent régulièrement du monde; j´y consacre trois heures et demie par semaine.

Au Brésil, on célèbre actuellement une Année Mariale. Marie n´est pas un détour mais un raccourci pour rejoindre le Christ. À Marie, afin qu´elle les confie à son Fils, je présente les amis belges solidaires vis-à-vis des populations éprouvées de la Vallée de l´Iguape.

Afin d´accompagner la population, les œuvres paroissiales développent des projets d´entraide qui concernent surtout l´alimentation, l´éducation, la santé et les conditions de logement.

L´alimentation: dans cinq écoles de "l´enseignement fondamental" (huit années) et dans trois écoles de "l'enseignement du second degré" (trois années), les œuvres paroissiales garantissent le repas de midi et la collation du matin ou de l´après-midi.

0626 Bresil partie 1 egliseL´éducation: pour les élèves de ces écoles, les œuvres paroissiales assurent des cours de rattrapage afin que les plus faibles puissent combler leurs lacunes et préparer convenablement leur avenir. Elles organisent aussi des cours professionnels afin qu´en dehors des heures de classe, les jeunes et les adolescents puissent avoir une occupation et prendre une orientation qui leur permettra de s´insérer dans la société.

La santé: des équipes rendent visite aux malades, aux personnes âgées et remplissent les procédures nécessaires afin que les "petits patients" soient traités dans un poste de santé local et afin que les "grands patients" soient admis dans un hôpital de la région.

Les conditions de logement: des maisons délabrées reçoivent des réseaux électriques, hydrauliques ou des maisons plus dignes sont construites.

Merci de votre attention et de votre gentillesse!

thierry.bierlaire@hotmail.com 

Pour faire un don

  • Sans attestation pour exonération fiscale: CCP 000-1368070-79 (IBAN: BE58 0001 3680 7079) de Thierry Bierlaire, Route de Philippeville 485, 6010 Charleroi. Communication à indiquer nécessairement: "Don pour la paroisse de São Tiago do Iguape".

  • Avec attestation pour exonération fiscale: CCP 000-0190026-03 (IBAN: BE21 0000 1900 2603) du Fonds André Ryckmans, Avenue Maréchal Ney 38, 1410 Waterloo. Communication à indiquer nécessairement: "Projet 477 São Tiago".
  • Créé par
    Diocèse de Tournai

Agenda

A vivre cette semaine
Voir tout l'agenda
L’agenda de la Maison diocésaine de la prière
samedi 23 mars 2019
Journées de prière 2018-2019 au « Caillou Blanc » à Mons.
Mons : exposition « Art en moi »
vendredi 22 mars 2019
« Inclusion Mons » a le plaisir de vous présenter l'exposition « Art en moi ». Pour sa 10ème éditio...