Recommander Imprimer

Musée virtuel - Notre-Dame de la Fontaine (Retable, Eglise St-Martin, Chièvres)

Dans le cadre du jubilé de la Miséricorde, le service Art, Culture et Foi propose de découvrir à travers son musée virtuel des œuvres conservées dans le diocèse traitant de la miséricorde. Chaque semaine, une nouvelle œuvre sera présentée.

12 Notre Dame de la Fontaine Retable Chievres

Edifice : Eglise Saint-Martin de Chièvres

Œuvre présentée : Retable de Notre-Dame de la Fontaine (Vierge de type Hodigitria)

Historique : 1872

Iconographie :

Le Christ est représenté comme un petit adulte dans les bras de sa mère. Il tient un globe surmonté d’une croix dans sa main gauche. Le globe est un symbole de souveraineté, il est souvent associé au pouvoir absolu. Dans l’art chrétien, un globe surmonté d’une croix désigne le magistère temporel et spirituel du Christ, la domination de la foi chrétienne sur le monde. La sphère est aussi synonyme d’harmonie, cercle parfait. De sa main droite, le Christ esquisse un geste de bénédiction. Deux doigts sont presque tendus pour symboliser la double nature, humaine et divine du christ et trois autres se rejoignent pour figurer la Trinité. Marie le présente de sa main, pour dire, comme à Cana, « faites tout ce qu’il vous dira ». Il s’agit d’une représentation de l’enfant qui bénit qui est bien le « Dieu fait Homme ». Statue polychrome réalisée par Firmin Hockay, signée. (h : 104cm).

Une inscription sur le socle de la statue : « Notre-Dame de la fontaine, priez pour nous » (PPN).
Les miracles de Notre-Dame de la Fontaine représentés :

N. Lepoire frappé par un boulet de canon au siège de Landrecies sans être blessé.
Le Père Polinchove recevant vingt coupes d’arquebuse sans être blessé.
Le baron de Comines recouvrant la santé devant l’autel de Notre-Dame.
Marie-Ferdinande de Croÿ, sauvée d’un naufrage, offrant un navire d’argent à Notre-Dame.
L’impotent Huart Picavet guéri à la fontaine de Notre-Dame.
Alex Lalaing préservé des suffocations grâce à un vœu fait à Notre-Dame.
L’enfant de Jean Perrin, de Lombise, ressuscité et baptisé
La pieuse mort de Ferdinande de Croÿ à Chièvres

Iconologie :

Sur les deux panneaux fermés, deux phrases se font suite :
“Laudate eum omnes Angeli eius - Laudate Eum In Psalterio et cithara”
Traduction : Tous les Anges, louez-le - Louez-le au psaltérion et à la cithare.
Source : ces deux phrases proviennent des psaumes. La première phrase provient du Psaume 148 et la deuxième du Psaume 150. Ces psaumes font référence à la Gloire que nous rendons à Dieu pour ses bienfaits, pour notre vie et pour tout ce qu’il a créée. Nous prions pour les vivants et pour les morts.
Psaume 150 : un certain nombre d’instruments y sont évoqués. Ces textes expriment un message : tous nos membres doivent rendre gloire à Dieu : nos oreilles, nos mains, notre langue, …
Notre corps en son unité possède plusieurs membres, mais ceux-ci n’ont pas tous la même fonction. Ainsi, les hommes dans leur individualité et différence forment un seul corps dans le Christ, étant chacun pour sa part, membres des uns des autres … ». Romains, 12, 4-6.
L’humanité toute entière est considérée comme instrument harmonieux et multiple qui fait remonter vers Dieu une mélodie pleine de puissance et de douceur.


Oeuvre précédente: Musée Virtuel - Saint Jacques le Majeur (Collégiale Ste-Waudru, Mons)

Oeuvre suivante: Musée Virtuel - Vitraux du Bon Samaritain (Gosselies)

Voir le musée virtuel

 

  • Créé par
    Diocèse de Tournai

Agenda

A vivre cette semaine
Voir tout l'agenda
Sanctuaire de Beauraing : agenda
vendredi 24 mai 2019
Le sanctuaire de Beauraing nous communique son agenda pour mai 2019.